> > 2017 sat 2017

Ghazi Bji, premier rfugi politique en exil en Roumanie

Dans la Tunisie post rvolution, se rendre coupable de blasphme condamne-t-il loubli ? Cela semble tre le sort rserv Jabeur Mejri et Ghazi Bji. Condamn

 
LinkBack
  #1  
10-17-2012, 02:51 PM
 
: Mar 2010
: 64,439
: 82
  has much to be proud of  has much to be proud of  has much to be proud of  has much to be proud of  has much to be proud of  has much to be proud of  has much to be proud of  has much to be proud of
 Ghazi Bji, premier rfugi politique en exil en Roumanie

  Ghazi Bji, premier rfugi politique en exil en Roumanie
Dans la Tunisie post rvolution, se rendre coupable de blasphme condamne-t-il loubli ? Cela semble tre le sort rserv Jabeur Mejri et Ghazi Bji. Condamn 7 ans et demi de prison, le tandem athe de Mahdia avait cess de faire parler de lui depuis que la sentence a t confirme en appel en juin 2012, si ce nest une rcente interview accorde au Monde. A Paris, nous avons rencontr Ghazi qui a accept de tmoigner pour la premire fois de vive voix.

Cest un Ghazi Bji fbrile que nous rencontrons Paris, dernire tape dun priple digne dun roman daventure. A la fois euphorique et satisfait den avoir fini avec lenfer des camps de rfugis, mais toujours aussi proccup par une situation irrgulire et un avenir incertain.

Son calvaire est lhistoire folle dune errance qui lui fait parcourir 7 pays, en traversant parfois les frontires la nage, et o nombre de ses compagnons de route ont t capturs par des patrouilles. Il dt survivre en mangeant de lherbe des jours durant, entre deux marches pied de plusieurs dizaines de kilomtres.



Corruption, brimades, nationalisme la ralit des camps de rfugis

Ghazi Bji dcrit des camps de rtention o la religion est omniprsente. Ainsi un mdecin musulman refusa de soigner des blessures infliges par dautres fondamentalistes retenus en Europe de lEst.

Ceux-ci ont mme longtemps discut de la meilleure punition infliger l apostat quil est, en voquant entre autres des chtiments corporels allant jusqu la lapidation. Philosophe, il tente aujourdhui une explication psychologique de ce fanatisme ordinaire dans les camps, comparable celui subi par son ami Jabeur incarcr en Tunisie.

Du ct des gardiens, il rapporte des cas dhumiliation par une police serbe arborant encore des portraits de Milosevic, se livrant des exactions filmes, comparables celles de la prison dAbou Ghraib en Irak. En Roumanie, on peut tout obtenir de la part des gardes, moyennant quelques dizaines deuros , rvle-t-il, mme un passeport provisoire ou une carte de sjour .



Un casse-tte politico-lgal

Comment obtenir le statut de rfugi politique auquel il aspire, alors mme que le pays quil a russi fuir est en phase de transition dmocratique, au lendemain dune rvolution et la veille de deuximes lections libres ?

Pour les autorits du pays hte, accorder ce statut pourrait faire jurisprudence : ce serait reconnatre implicitement que la Tunisie est sous le joug dun nouveau rgime dictatorial, du moins dun appareil lgal obsolte.

Une Constitution qui a  Ghazi Bji, premier rfugi politique en exil en Roumanieirait prochainement la controverse notion d atteinte au sacr pourrait rendre caduc son jugement par contumace. En attendant Ghazi Bji est soutenu par un comit de soutien toujours plus large, qui inclut quelques noms prestigieux dintellectuels tunisiens et occidentaux, dont Abdelwahab Meddeb, Sophie Bessis et Jean-Luc Nancy.


[ . ]
La vido de l'entretien a t floute pour conserver l'anonymat de Ghazi Bji.


[ . ]


:
:


« | »

: 1 ( 0 1)
 


Privacy Policy |

Sitemap

01:58 PM.

- -

Powered by vBulletin™ Version 3.8.7
Copyright © 2018 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
SEO by vBSEO